Je suis en train de me former à l’Institut Français d’EMDR, situé à Paris.

L’Institut Français d’EMDR dispense la seule formation française en EMDR qui soit reconnue par les trois associations majeures en EMDR dans le monde :

  • L’association EMDR France
  • L’association EMDR Europe
  • L’institut américain de Francine Shapiro.

A l’issue de cette formation j’obtiendrais ainsi une double certification : je serais praticienne EMDR Europe ainsi que titulaire d’un certificat délivré par l’institut américain de Francine Shapiro.

Cette formation est uniquement accessible aux psychiatres et psychologues sur présentation des diplômes.

 

Origine de l’EMDR

EMDR vient de l’anglais “Eye Movement Desensitization and Reprocessing” et se traduit par “désensibilisation et retraitement de l’information par des mouvements oculaires”.

Plus clairement, c’est un outil psychothérapeutique qui a pour but de surmonter des évènements traumatiques grâce à des stimulations bilatérales alternées. Ces stimulations peuvent se pratiquer au niveau oculaire, par des stimuli tactiles, ou encore par le biais de stimuli auditifs.

Cette technique thérapeutique a été découverte par Francine Shapiro, psychologue américaine.  Elle a d’ailleurs reçu en 2002 le prix Sigmund Freud, décerné par l’Association Mondiale de Psychothérapie.

L’EMDR est reconnue depuis 2013 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

En France, elle est restée assez méconnue jusqu’aux attentats de novembre 2015, lors desquels les rescapés ont été pris en charge afin de leur permettre de dépasser leur stress post-traumatique.

 

Fonctionnement de la thérapie EMDR

Tout d’abord, il faut comprendre qu’un traumatisme, quel qu’il soit, met en échec le cerveau dans ses capacités de traitement de l’information.

Les souvenirs associés à l’évènement traumatique restent ancrés dans le cerveau et provoquent la résurgence inopinée d’émotions négatives. Imaginons par exemple que vous avez eu un accident de voiture qui vous a traumatisé : une odeur de brûlé, la vue d’une tôle abimée, peut provoquer chez vous de la panique ou de l’anxiété, alors même que la situation n’est pas liée à votre accident.

Les mouvements bilatéraux alternés pratiqués lors des séances d’EMDR vont vous permettre de libérer les émotions négatives ancrées dans votre cerveau. Ce dernier va pouvoir alors traiter les informations dans son quotidien normalement.

Finalement, dans le cas de notre exemple de l’accident de voiture, vous allez vous souvenir de l’évènement traumatique (ici l’accident) mais sans revivre en permanence les émotions négatives (angoisse, anxiété) qui y étaient associées.

Ainsi, il s’agit lors du traitement thérapeutique EMDR, de vous permettre de vivre sereinement sans être affecté par des événements passés difficiles. On peut parler prosaïquement de « digérer » les vécus traumatiques pour vivre mieux au quotidien.

Il est important de noter que la thérapie EMDR peut s’adresser à des enfants dès 2/3 ans.

La thérapie EMDR est une méthode sans danger. En revanche, elle est contre-indiquée pour les personnes psychotiques.

Notons enfin que le patient ne dort pas, contrairement à l’état d’hypnose.

Qui peut bénéficier d’une thérapie EMDR ?

Cet outil thérapeutique a été d’abord connu pour traiter de manière efficace et durable toutes les situations de stress post-traumatique (guerre, accident, viol..)

Mais l’expérience nous a montré que l’EMDR donnait d’excellents résultats pour les crises de panique, les phobies, la dépression, l’anxiété, le deuil, le stress, ainsi que les dépendances.